onglet stress post traumatique

 

 

En France, environ 600 000 personnes par an sont touchées par l’État de Stress Post Traumatique (ESPT).


Il est caractérisé par la survenue de symptômes spécifiques suite à un événement traumatique, dans un contexte de mort, de menaces de mort, de blessures graves, d'agressions sexuelles ou physiques.
Le diagnostic doit être posé par un professionnel de santé au cours d'une consultation dédiée aux traumatismes.


Le syndrome de Stress Post Traumatique se manifeste par de nombreux symptômes :


- Troubles du sommeil, cauchemars
- Évitement des éléments rappelant le trauma (personnes, lieux, activités, objets, situations...)
- Émotions négatives persistantes
- Culpabilisation
- Irritabilité, excès de colère
- Troubles du comportement
- Perte d’intérêt pour les activités
- Détachement d'autrui
- Difficultés de concentration
- Comportement auto-destructeur
- Dépression
- Hyper vigilance

 

C'est toute l'identité de la victime qui est fragilisée, convaincue que sa vie est détruite et qu'elle ne peut plus rien entreprendre. Elle est comme paralysée.
Le risque est qu'elle se déconnecte de son quotidien et s'enferme dans le souvenir et la peur.


Aussi, l'accompagnement doit commencer si possible dés l'exposition au traumatisme pour permettre à la victime de restaurer son bien être et son dynamisme, améliorer son estime de soi, neutraliser les charges émotionnelles conscientes et inconscientes liées au traumatisme et favoriser son retour à la vie quotidienne.